A propos
deutschenglish

Notre Equipe

Nous sommes une équipe de chercheurs en biologie du comportement et écologie évolutive basés à l’Institut Leibniz-IZW à Berlin (Allemagne) ainsi que le Cratère du Ngorongoro (Tanzanie). Nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités locales de l’Aire de Conservation du Ngorongoro. Nous participons aussi à de nombreuses initiatives de communication et de vulgarisation scientifique. Au sein de notre équipe et à travers nos collaborations internationales, nous accordons une part très importante à la diversité des idées, des compétences, des disciplines et approches scientifiques ainsi que des origines culturelles.

Membres actuels

Oliver HönerOliver Höner: Scientifique en poste permanent. Co-directeur, responsable administratif et gestionnaire de la base de données depuis 1996. Oliver étudie les processus éco-évolutifs façonnant le comportement social, l’histoire de vie et la forme physique des hyènes tachetées. Ceux-ci incluent le choix du partenaire, les conflits sexuels, la domination sociale, les rôles sexuels, l’héritage culturel et la dispersion. Ses travaux actuels portent sur trois thématiques : (i) comment les dynamiques démographiques, de parenté et écologiques affectent l’organisation sociale et la forme physique des hyènes, (ii) comment les propriétés sociales et génétiques des groupes affectent la résilience démographique de la population et les réponses au changement climatique, et (iii) les déterminants socio-écologiques des conflits et de la coexistence humains-carnivores. Membre du groupe de spécialistes des hyènes de l’UICN. Suisse et Brésilien.
09_05_About us-Eve Davidian_redEve Davidian: Chercheuse Postdoctorante. Codirectrice et responsable scientifique depuis 2020. Elle applique des concepts et théories de l’écologie comportementale, de la biologie évolutive et de la socio-endocrinologie pour étudier les déterminants et impact sur la fitness des stratégies et décisions individuelles d’acquisition des ressources, partenaires sexuels, alliés sociaux et pouvoir. Pour cela, Eve utilise principalement les données empiriques sur les hyènes tachetées du Cratère mais elle aborde aussi ses questions avec une approche comparative. Ses travaux actuels explorent deux thématiques principales : (i) les déterminants éco-évolutifs des rapports de pouvoir entre mâles et femelles chez les mammifères et (ii) l’impact des dynamiques démographiques et de parenté sur l’évolution sociale. Française, US-Américaine, Arménienne, Libanaise, et une touche Mexicaine.
Philemon NamanPhilemon Naman: Assistant de terrain depuis 2015. Il collecte des données démographiques, comportementales et génétiques pour le suivi à long terme de la population des hyènes du Cratère. Philemon procède, chaque mois, au comptage des grands herbivores à l’intérieur du Cratère pour suivre les changements saisonniers de l’abondance des proies dans les territoires des hyènes. Il participe aussi à des campagnes d’estimation de la densité de hyènes en dehors du Cratère, à l’aide de la méthode de playback. Il joue un rôle clé dans le maintien des liens avec les autorités de la zone de conservation de Ngorongoro et les membres des différentes communautés locales. Il nous assiste aussi dans l’entretien des équipements et des véhicules de recherche et dans les demandes de permis. Il a obtenu son diplôme (BsC) du College of African Wildlife management à Mweka (Tanzanie) en 2014. Tanzanien, tribu Iraqw.
09_05_About us-Alexandre Courtiol_redAlexandre Courtiol. Scientifique en poste permanent. Chef analyste et conseiller statistique depuis 2013. Il supervise le développement d’un grandiose package R {hyenaR} que beaucoup d’entre nous utilisent pour explorer et extraire les données démographiques et écologiques de la base de données des hyènes du Ngorongoro. Alex contribue dès qu’il s’agit de sujets liés au choix de partenaire, de sélection sexuelle et de démographie. Il dirige le Data Zoo Gang, un groupe de recherche du Leibniz-IZW spécialisé dans la biologie quantitative de la faune sauvage et le développement de packages R pour l’écologie et la conservation. Français.
09_05_About us-Liam BaileyLiam Bailey: Chercheur Postdoctorant depuis 2018. Il est écologiste du changement climatique et un grand défenseur de l’application de la science des données par les organismes de conservation de la nature. Ses intérêts scientifiques portent sur la compréhension de l’impact des changements de l’environnement biotique et abiotique sur les systèmes naturels, en particulier les populations sauvages d’oiseaux et de mammifères. Son travail actuel vise à quantifier les fluctuations démographiques des clans d’hyènes du Cratère en réponse au changement climatique. Il est responsable de la gestion des données météorologiques et du transfert des connaissances (par le biais d’ateliers pratiques en Tanzanie). Liam est membre du Data Zoo Gang. Il a développé plusieurs packages R, dont {hyenaR} et {climwin}. Bourse DAAD & DFG. Australien.
09_05_About us-Alexandre Courtiol_redLarissa Arantes. Chercheuse postdoctorante depuis 2022. Larissa est spécialisée dans l’application d’outils génomiques pour la conservation de la biodiversité. Au sein de notre projet, elle génère des données à partir de marqueurs génomiques à haute densité pour des milliers de hyènes (couvrant 8 générations). Ces données serviront à quantifier la diversité génétique ainsi que l’impact évolutif et écologique des changements environnementaux sur notre population d’étude dans le Cratère. Le projet de Larissa se fait en étroite collaboration avec Dr. Camila Mazzoni du BeGenDiv et Prof. Loeske Kruuk de l’Université d’Édimbourg. Bourse ERC. Brésilienne.
09_05_About us-Arjun DheerArjun Dheer. Étudiant doctorant depuis 2017. Il étudie la coexistence humain-carnivore et les réponses des hyènes tachetées à l’activité anthropique dans la zone de conservation de Ngorongoro. Arjun conduit des questionnaires pour à évaluer la perception par la communauté Massaï envers les grands carnivores et les stratégies locales de gestion de la biodiversité. Son travail vise aussi à suivre la réponse démographique des hyènes tachetées à l’activité humaine et à la densité des proies à l’intérieur et à l’extérieur du Cratère. Il collabore aussi sur des projets axés sur l’écologie appliquée et la conservation d’autres grands mammifères en Afrique et en Asie. Il est l’autorité de la liste rouge pour le groupe de spécialistes des hyènes de l’UICN et membre Explorateur de National Geographic. Bourse Leibniz-IZW. US-Américain et Indien.
Zimai LiZimai Li. Étudiant en Master 2020-2021 (programme Erasmus MEME). Pour sa thèse, Zimai a étudié l’impact des traits d’histoire de la vie des femelles et du rang social des mâles sur les choix de partenaire féminin et l’évitement de la consanguinité, en utilisant la base de donnée des hyènes du Cratère. Co-encadré par le Prof. Wolfgang Goymann (Université de Munich). Zimai est maintenant étudiant doctorant sur la « Division immunitaire du travail chez les fourmis » au sein de l’équipe de Dr. Yuko Ulrich (Max-Planck ICE). Bourse Lehre @LMU Student Research Award et SOPA Society. Chinois.
Tegela Karia & Loltogom OltumoLoltogom Oltumo, Tegela Karya et José KaryaAssistants de station et veilleurs depuis 2007. Ils gardent la station de recherche, contribuent à l’entretien de l’équipement et aident aux tâches quotidiennes. Ils aident aussi tout particulièrement à communiquer et à mettre en place des collaborations avec les rangers du Ngorongoro et les villageois Massaïs des alentours. En 2020, José a remplacé Tegela qui, après une formation dans une école culinaire locale, a été employé comme chef «pâtissier» dans un lodge voisin. Tanzaniens, tribu Maasaï.

Anciens membres

Malvina Andris (assistante de terrain), Nelly Boyer (assistante de terrain), Nicole Burgener (technicienne), Renita Danabalan (postdoctorante), Elisa Donati (stagiaire), Noon Bushra Eltahir (stagiaire), Anne Hertel (assistante), Lekoko Kimaay (guard), Berit Kostka (technicienne), Michelle Lindson (assistante de terrain), Angelika Mai (technicienne), Tapwaa Ndooto (guardien), Sylvia Schulz van Endert (technicienne), Melanie Szameitat (assistante), Colin Vullioud (assistant), Bettina Wachter (scientifique et co-fondatrice), Kerstin Wilhelm (technicienne et assistante de terrain).


Nos Collaborateurs

  • Dr. Camila Mazzoni (BeGenDiv).
  • Prof. Loeske Kruuk (University Edinburgh).
  • Dr. Laly Lichtenfeld (Tanzania People & Wildlife). Coexistence humain-carnivore dans le Ngorongoro.
  • Dr. Elise Huchard (ISEM-France). Relations de pouvoir et de dominance entre mâles et femelles.
  • Prof. Peter Kappeler (Leibniz-DPZ). Sex ratio et Relations de pouvoirs entre les sexes.
  • Dr. Timothée Bonnet (ANU). Gén´étique quantitative et Evolution de la fitness.
  • Dr. Sam Ellis and Prof. Darren Croft (University of Exeter). Causes et conséquences des dynamiques des parenté chez les mammifères.
  • Dr. Viktoriia Radchuk (Leibniz-IZW). Ecologie quantitative. Modélisation de la résilience démographique.
  • Dr. Sarah Benhaiem (Leibniz-IZW). Codirectrice du Projet Hyène dans le Serengeti.
  • Dagmar Thierer and Stephan Karl (Leibniz-IZW). Assistants de laboratoire. En charge des analyses génétiques et tests de paternité des hyènes du Cratère à partir de marqueurs microsatellites.
  • Dr. Jella Wauters (Leibniz-IZW). Endocrinologiste. En charge des immuno-assays (ELISA) pour la quantification de la concentration en métabolites de cortisol contenue dans les crottes de hyènes.

La station

Notre station de recherche se situe sur la zone Est du pourtour du Cratère, à quelques minutes du Sopa Lodge. Elle a été construite par les Autorités de l’Aire de Conservation du Ngorongoro (NCAA), à proximité d’un poste de rangers. Le village massaï le plus proche se trouve à environ 5 km. Nous avons la possibilité d’acheter de la nourriture et des pièces d’équipement dans la ville de Karatu, à environ 1h de route de la station.

La station est équipée de panneaux solaires, ce qui nous permet d’alimenter nos ordinateurs, imprimante (pour les cartes d’identité des hyènes) et autres scanners. Depuis 2014, nous avons également accès à internet via une antenne satellite. Une des chambres de la station est dédiée au traitement des échantillons et est équipée d’une centrifugeuse, d’un conteneur à azote liquide (pour la conservation des échantillons) et d’autres équipements pour procéder à des autopsies.


Contact