Pourqoi les mâles dispersent
deutschenglish

Pourquoi les mâles dispersent

Chez la plupart des mammifères vivant en groupe, la dispersion est principalement masculine: la majorité des mâles quittent leur groupe natal et s’intègrent à un autre groupe pour s’y reproduire, alors que les femelles restent généralement à domicile.

Quatre hypothèses ont été suggérées pour expliquer le biais de dispersion en faveur des mâles:

  1. Compétiteurs: Les jeunes mâles dispersent car ils sont chassés par des mâles plus compétitifs (plus âgés, plus forts, plus expérimentés).
  2. Nourriture: Les jeunes mâles dispersent pour éviter la compétition pour la nourriture.
  3. Consanguinité: Les jeunes mâles dispersent pour éviter de se reproduire avec des femelles qui leur sont apparentées.
  4. Préférence sexuelle des femelles: Les jeunes mâles dispersent en réponse à la préférence des femelles pour certains partenaires sexuels.

La dispersion des mâles est une réponse adaptative aux règles que les femelles suivent pour choisir leurs partenaires sexuels. En testant les quatre hypothèses simultanément et en mesurant les conséquences des décisions de dispersion sur la survie et le succès reproducteur des mâles, nous avons montré que l’intensité de la compétition en mâles, l’abondance de proie et les risques d’accouplements consanguins ne jouent qu’un rôle mineur sur la décision des mâles à disperser.

Les winners sont ceux qui s’adaptent le mieux aux exigences des femelles. Une de nos précédentes études a montré que les femelles appliquent deux règles simples pour choisir leurs partenaires. (1) Elles préfèrent les mâles étant nés ou ayant immigré dans le clan après leur naissance et (2) les femelles plus âgées préfèrent les mâles avec lesquels elles ont développé une relation amicale. Ces deux règles ont pour conséquence qu’un jeune mâle aura d’autant plus de chance d’être choisi comme partenaire sexuel s’il s’établit dans un clan comprenant de nombreuses jeunes femelles. Notre étude du choix de clan par les mâles et de ses conséquences en termes de succès reproducteur a démontré non seulement que les mâles choisissent préférentiellement de s’établir dans les clans ayant de nombreuses jeunes femelles mais aussi que les mâles qui choisissent le clan du Cratère avec le plus grand nombre de jeunes femelles produisent plus de descendants que les mâles ayant choisi un clan de qualité inférieure. Ainsi, le fait d’ajuster leurs comportements en fonction de la préférence des femelles procure un net avantage sélectif aux mâles, chez la hyène tachetée.

Les préférences sexuelles des femelles influencent la propension des mâles à disperser et la dynamique de la population. Le nombre de jeunes femelles dans chacun des huit clans dans le Cratère fluctue en fonction de facteurs environnementaux mais aussi de facteurs aléatoires. En effet, durant une période donnée, les femelles d’un certain clan peuvent produire davantage de filles que de fils – les femelles ne pouvant pas déterminer le sexe de leurs petits chez la hyène tachetée – ou une épidémie peut induire une mortalité plus élevée dans un clan que dans d’autres. Ainsi, un clan contenant de nombreuses jeunes femelles à un moment donné en contiendra peut-être très peu à un autre.

Parce que la population du Cratère est composée de huit clans, la probabilité que le clan natal d’un mâle contienne le plus grand nombre de jeunes femelles est de 1/8. Cela implique que, la plupart du temps (7/8 des cas), c’est un des sept autres clans qui contient le plus de jeunes femelles. En accord avec cela, nous avons montré que 85% des jeunes mâles dans le Cratère quittent leur clan natal pour se reproduire dans un autre clan. De plus, comme les mâles préfèrent immigrer dans les clans comportant de nombreuses femelles, le sex-ratio reste généralement équilibré. Ces résultats illustrent bien à quel point une simple préférence sexuelle de la part des femelles peut avoir des conséquences considérables à l’échelle de toute une population.


Pour plus d’information

Davidian E, Courtiol A, Wachter B, Hofer H, Höner OP (2016) Why do some males choose to breed at home when most other males disperse? Science Advances 2 e1501236.

Höner OP, Wachter B, East ML, Streich WJ, Wilhelm K, Burke T, Hofer H (2007) Female mate-choice drives the evolution of male-biased dispersal in a social mammal. Nature 448: 798-801.

Höner OP, Wachter B, East ML, Streich WJ, Wilhelm K, Burke T, Hofer H (2008) Do female hyaenas choose mates based on tenure? Reply. Nature 454: E2.

Roll U (2014) Weibchen an der Macht. Bild der Wissenschaft 20. Mai.

Publicités