La préférence des femelles
deutschenglish

La préférence des femelles

Etre exigeante quand il en revient à choisir un partenaire sexuel est avantageux pour les femelles. Pouvoir choisir un (bon) père pour sa progéniture est particulièrement important pour les femelles chez la hyène tachetée car elles investissent plus dans leur jeunes que les autres carnivores terrestres. Elles donnent naissance à seulement deux petits par portée et les allaitent avec du lait hautement énergétique, ce sur une très longue durée —parfois pendant plus de deux ans. Avec un tel investissement, il est crucial pour les femelles de choisir un père qui maximise la survie de leur progéniture.

Chez la hyène tachetée, les femelles ont la possibilité de choisir leurs partenaires sexuels. Primo, les femelles dominent socialement la plupart des mâles — en particulier les mâles immigrés— et peuvent ainsi rejeter les mâles avec lesquels elles ne veulent pas s’accoupler. Deuxio, la masculinisation des organes sexuels femelles en un « pseudo-pénis » oblige les mâles à s’accoupler dans une position très instable. Le succès de l’accouplement repose donc sur l’entière coopération de la femelle. À l’inverse de la majorité des femelles d’autres espèces de mammifères, les femelles hyènes tachetées ne peuvent pas être forcées de s’accoupler et ont un contrôle complet sur la copulation. Ceci leur permet donc de choisir le père de leur progéniture. Et les femelles ont une idée très claire des mâles qu’elles veulent comme partenaire.

Les femelles évitent les accouplements incestueux. En effectuant des analyses génétiques de paternité sur plus de 1000 individus, nous avons montré que les jeunes femelles choisissent de préférence les mâles étant nés ou ayant immigré dans le clan après la naissance de la femelle. En appliquant cette règle simple, les femelles évitent efficacement les accouplements incestueux avec leur père et leurs frères aînés et réduisent ainsi le risque de produire des descendants consanguins et potentiellement en mauvaise santé.

Les femelles préfèrent également les mâles « amicaux » et les femelles plus âgées préfèrent les mâles avec lesquels elles ont développé une relation de longue date. Les goûts des femelles poussent ainsi les mâles à investir beaucoup de temps dans le développement de relations amicales avec les femelles, les suivant parfois dans tous leurs déplacements, parfois durant plusieurs semaines. Ces préférences sexuelles ont des implications importantes sur les stratégies reproductives et l’histoire de vie des mâles.

03d_05_Femalechoice-affiliativemale_red_c


Pour plus d’information

Höner OP, Wachter B, East ML, Streich WJ, Wilhelm K, Burke T, Hofer H (2007) Female mate-choice drives the evolution of male-biased dispersal in a social mammal. Nature 448: 798-801.

Höner OP (2013) The Power of the Alpha Mothers. german research, Magazine of the Deutsche Forschungsgemeinschaft 1/2013: 16-21.

Publicités