Acquisition du rang social
deutschenglish

Acquisition du rang social

Le rang social est un trait phénotypique clé dans la société humaine et dans celle de nombreuses autres espèces animales. Les animaux de rang social élevé bénéficient d’un accès privilégié aux ressources telles que la nourriture, les abris ou les partenaires sexuels. Ainsi, les individus de haut rang social vivent généralement plus longtemps et produisent davantage de descendants que les individus de rang social bas.

Dans de nombreuses sociétés animales, dont celles des hyènes tachetées et de certains primates, les petits acquièrent le rang social juste en dessous de celui de leur mère — on appelle cela « l’héritage du rang social » — ce qui leur procure la même qualité de vie que leur mère.

Comment le rang social est-il transmis à la progéniture?

Trois principales hypothèses ont été proposées:

  1. Gènes: Les petits hériteraient de gènes maternels qui les rendraient aussi compétitifs que leur mère.
  2. Hormones: Le statut social de la mère influencerait la concentration d’hormone sexuelle (testostérone) à laquelle le fœtus est exposé, ce qui rendraient les petits aussi compétitifs que leur mère.
  3. Soutien social: Lors d’interactions avec les autres membres du clan, la mère soutiendrait ses petits et leur apprendrait quels individus peuvent être dominés.

Les adoptions offrent un cadre expérimental naturel idéal pour tester ces hypothèses.  En nous intéressant aux rares cas d’adoption chez les hyènes tachetées, nous avons démontré, avec nos collègues travaillant dans le Serengeti, que le rang social des petits adoptés était très proche de celui de leur mère adoptive et nettement différent de celui de leur mère biologique. Ceci démontre que les effets génétiques directs et les concentrations prénatales d’hormones ne jouent qu’un rôle mineur sur l’héritage du rang social chez les hyènes tachetées. Le rang social serait donc principalement transmis aux petits par le comportement de la mère après la naissance.

Les mères soutiennent leurs petits lors des interactions avec d’autres hyènes. Les jeunes hyènes interagissent avec les membres adultes de leur clan dès leur plus jeune âge. Lorsqu’ils approchent un individu de rang social inférieur, la mère leur apporte un soutien social en exprimant des comportements dominants à l’encontre de cet individu. Inversement, lorsque l’adversaire a un rang social supérieur, la mère montre des comportements de soumission ou n’intervient pas. En observant et en imitant le comportement de leur mère, les petits apprennent rapidement quels individus ils peuvent dominer et établissent leur propre rang social dans la hiérarchie du clan.

Les mères apportent davantage de soutien à leurs petits les plus jeunes (« priorité aux plus jeunes »). En héritant du rang social juste en-dessous de celui de leur mère, les nouveaux nés dominent leurs frères et sœurs plus âgés. En grandissant, les hyènes défendent leur rang en formant des coalitions avec leur mère et leurs frères et sœurs cadets comme aînés.


Pour plus d’information

East ML, Höner OP, Wachter B, Wilhelm K, Burke T, Hofer H (2009) Maternal effects on offspring social status in spotted hyenas. Behavioral Ecology 20: 478-483.